Chronique 21-17: Les primates de Park Avenue de Wednesday Martin

Publié le par audrey

Chronique 21-17: Les primates de Park Avenue de Wednesday Martin

Résumé: 
Wednesday Martin débarque de son Midwest natal dans l’Upper East Side, le quartier le plus huppé de Manhattan, avec son mari et ses deux enfants. Le rêve se transforme rapidement en cauchemar.
Wednesday est sur le territoire des primates les plus riches de la planète. Une enclave hostile peuplée de femmes au foyer surdiplômées, glamour, mariées à des patrons de hedge funds et totalement dévouées à la réussite de leur progéniture. Armée d’un calepin et d’un crayon, Wednesday Martin consigne, à la manière de la célèbre primatologue Jane Goodall, les rites, les mœurs, les contradictions et les peurs de ces mères richissimes en quête obsessionnelle de perfection.

Wednesday Martin est née et a grandi dans le Michigan. Anthropologue, elle écrit pour Harper's Bazaar, le Huffington Post et le New York Times dans lequel elle a fait polémique en révélant l'existence du "bonus d'épouse".

 

Tout d'abord, je tiens remercier l'agence Anne & Arnaud ainsi que les éditions Globe pour leur confiance.

 

"Les primates de Park Avenue" est un essai autobiographique et anthropologique. L'auteure s'installe dans les beaux quartiers New Yorkais, plus précisément dans l'Upper East Side, lieu où le luxe et l'opulence règnent.
Vous connaissez Gossip Girl (que ce soit le livre ou la série)? Et bien, l'histoire se déroulent aussi dans l'Upper East Side où l'on retrouve aussi les It Girls, leurs belles tenues, les manipulations... Le sujet étant le même, on rencontre pas mal de ressemblances.
Dans ce livre, nous découvrons donc la vie de ces femmes privilégiées. Bien sûr, elles vivent dans le luxe, c'est ce que nous avons tendance à retenir quand on parle de l'élite New Yorkaise, mais Wednesday nous révèle aussi l'envers du décors: leurs peurs, leurs problèmes, leurs vices, leurs mesquineries...mais face au malheur, ces femmes froides et cruelles peuvent s'avérer aussi très humaines.
Ce livre est très instructif, j'ai toujours aimé découvrir la vie des gens et leur culture. Ici on voit vraiment les choses de l'intérieur vu que ce sont des événements vécus. J'imagine que les habitants de l'Upper East Side, eux, n'ont pas dû forcément l'apprécier! Si vous passer par ce coin là, cet ouvrage pourra vous servir de guide afin de comprendre les règles de quartier.

ma note 4/5

Publié dans livres chroniques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article