Chronique 34 : Ce que femme veut... de Kathy Dorl

Publié le par audrey

Chronique 34 : Ce que femme veut... de Kathy Dorl

Résumé : Une grande histoire d’amitié unit six copains d’enfance : Lola, Anaïs la rebelle, le doux Jean-Robert, la sensible Chloé, la « it-girl » lesbienne Zoé et Frank le « golden-boy » tombeur de filles.
De Miami à Paris, en passant par New York et la Côte d’Azur, chacun traverse notre époque en essayant de trouver un sens à son existence, mais aussi l’amour.
Tout s’organise autour du personnage principal, Lola, le jour où elle décide de « faire un bébé toute seule » par insémination artificielle.
Toutefois, suite à un concours de circonstances, il se pourrait bien que le donneur de sperme ne soit pas si anonyme que cela et qu’il puisse s’agir de Frank, avec qui Lola a eu une brève liaison quelques années plus tôt.

J’ai découvert Kathy Dorl grâce à un concours où j’avais gagné « Ctrl+Q », livre que j’avais bien aimé et je m’étais promis de lire d’autre histoire de l’auteur. Vous allez peut être vous demandez « mais qui c’est ? » hé bien : Kathy Dorl naît à Madagascar d’une famille de globe-trotteurs. Elle a quatre ans quand ses parents rentrent en France et s'installent dans les Alpes-Maritimes. Elle suit des études classiques. Après divers petits boulots, à vingt ans, elle part à l’étranger en charge d'implantation de marques cosmétiques. Après de longues années passées aux États-Unis, elle rentre en France en 2012 et se lance dans l’écriture de feel-good books ou romance contemporaine. C'est alors que les Éditions Hélène Jacob la remarquent et publient son premier roman : Ce que femme veut...En avril 2014, Kathy Dorl renouvelle l'expérience avec Fifty-Fifty, et toujours un grain de folie, chez le même éditeur, puis, Déconfitures et pas de pot en janvier 2015 qui remporte le deuxième prix du roman 2015 du concours littéraire Maestro.

« Ce que femme veut… » c’est l’histoire de six amis d’enfances dont l’une d’entre eux a décidé de faire un bébé toute seule.
C’est un roman léger et drôle, feel-good oblige ! mais qui touche tout de même des sujets sérieux, tel que le principal, l’insémination artificielle.

On rencontre six personnages principaux :
-Lola, autour de qui, tourne l’histoire. Célibataire, elle prend la décision d’avoir recours à l’insémination artificielle pour avoir un enfant, lors d’une période où elle se trouve aux Etats Unis.
-Zoé, lesbienne, (que l’on retrouvera dans Ctrl+Q), toujours là pour soutenir Lola quitte à prendre l’avion, cash et drôle, ce qui en fait mon personnage préféré
-Chloé, qui vient de se faire larguer par son mari suite à un cancer du sein, qui a deux enfants
-Anaïs, féministe, qui vit dans un mas en Provence, lieu de retrouvaille de la bande
-Jean Robert (JR pour les intimes), époux d’Anais
-et enfin Franck, à la réputation de coureur

Des personnages bien différents, mais tous attachants ! Mais il faut avouer que six personnages principaux, ça fait beaucoup ! Tout comme leurs nombreux déplacements, j’ai eu un peu de mal à me retrouver dans tout ça par moments, mais en ce qui concerne les différents lieux, ça nous fait voyager !
Nous suivons donc la vie de cette joyeuse bande, que ce soit leur déboires amoureux (ou pas !), la vie de (futur) maman, tout en évoquant la maladie, le divorce, l’infidelité, l’égoisme,
l’homosexualité… le tout sur fond d’une incroyable amitié ! c’est léger, c’est drôle, ça donne le sourire ! j’aime décidément beaucoup cette auteur ! Avec un style fluide et une « petite blague à chaque début de chapitre », ça se lit tout seul ! « Expliquez à certaines filles que le don d’organes c’est bien, mais que ce n’est pas une raison pour donner son cul à tout le monde ! », «En proclamant « tu aimeras ton prochain » au lieu de « tu aimeras ton actuel », Jésus Christ a, malgré lui, inventé le divorce » et bien d’autres encore ! J’ai apprécié aussi les petites touches d’anglais !

J’ai aimé ce roman car on retrouve tout les styles de personnages : la célibataire, la lesbienne, la femme heureuse en ménage, la divorcée, le coureur… on se retrouve tous dans un des personnages ! J’aurais tout de même aimé connaître le fin mot de l’histoire concernant le père, et je dois avouer que j’ai une petite préférence pour « Ctrl+Q » même si j’ai apprécié cette histoire ! ah j’allais oublier, on retrouve encore aussi un bébé Lilou !

Voilà, si vous êtes triste, lisez le pour vous remonter le moral ou tout simplement si vous avez envie de légèreté, cette auteur est très doué dans l’anti morosité ! une auteur et un livre que je conseille !

Ma note 3.75/5

retrouvez mon avis sur Ctrl +Q de Kathy Dorl

Publié dans livres chroniques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article