Chronique 22 : Juliette Forever, Tome 1 : Juliette Forever de Stacey Jay

Publié le par audrey

Chronique 22 : Juliette Forever, Tome 1 : Juliette Forever de Stacey Jay

Stacey Fedele, ou Stacey Jay, est une auteure nord-américaine reconnue qui vit en Californie avec son mari et leurs deux garçons. Elle écrit sous différents pseudonymes des romans paranormaux et fantastiques destinés aux jeunes adultes.

Résumé : Oubliez tout.
Oubliez Roméo qui se tue pour Juliette.
Oubliez Juliette qui se tue pour Roméo
La vérité? Les deux amants sont devenus immortels.
mais ennemis à jamais. Depuis quatre siècles,
Roméo s'acharne à séparer ceux qui pourraient
s'aimer, quand Juliette doit tout faire pour les réunir.
Entre les deux anciens amants, tous les coups
sont permis. Car l'amour a fait place à
la haine.
Pour toujours. Vraiment?

En choisissant ce livre, j’avais un peu peur qu’il y ait trop de romance mais ça va ! Le mythe de Roméo est Juliette est revisité. Ici Romeo et Juliette, c’est fini ! Ils ne se sont pas suicidés l’un pour l’autre, ils sont devenus non seulement immortels mais aussi ennemis : l’un est du côté du bien (avec les Ambassadeurs), l’autre du mal (avec les Mercenaires) !
L’histoire est totalement différente de celle que l’on connaît tous, c’est original et surprenant ! Qui aurait cru que Roméo et Juliette pourraient se détester ?! Nous retrouvons nos deux protagonistes à notre époque dans les corps d’Arielle et Dylan.
Juliette est touchante car elle essaie de faire son travail comme il faut, elle tente de faire passer les besoins d’Arielle, Gemma ou encore Ben (amis d’Arielle) avant les siens, quitte à être malheureuse. Suite à leur histoire, elle garde une forte rancœur (pour ne pas dire haine) envers Roméo et leur lutte acharnée l’un contre l’autre n’arrange rien.
Roméo, lui, est un personnage sombre, maléfique, mais bizarrement, je l’ai préféré à Juliette, je le trouve moins « lisse », plus surprenant. C’est un personnage qui ne pense qu’à lui (ou pas…), on ne sait pas si on peut lui faire confiance, mais il m’a quand même touchée.
Pour mener leur mission à bien, ils ont de l’aide, notamment « Nourrice » pour Juliette. Mais cette fois, ni l’un, ni l’autre ne reçoit l’aide habituelle… L’histoire prend une tournure à laquelle je ne m’attendais pas, avec de nombreux retournements de situations et une fin étonnante !
En ce qui concerne les autres personnages, tels que Gemma ou encore Ben, il n’y a pas grand chose à dire : l’une est détestable, gâtée, blasée et mal dans sa peau et l’autre a un passé douloureux et est trop parfait ! Quand à Mélanie, la mère d’Arielle, au début je l’ai détestée, mais elle évolue au fil de l’histoire et est quand même touchante. Je ne me suis vraiment attachée à aucun des personnages, apprécié oui mais pas attachée !
Passons maintenant à l’écriture : elle est fluide, je ne me suis pas ennuyée, mais il y a certains passages où je n’ai pas tout saisi… Il y a aussi deux choses qui m’ont posée problème : le fait que Juliette ait besoin d’aide pour se défendre contre les attaques de Roméo alors qu’au fil des siècles elle s’en est toujours sortie et que l’histoire se passe en si peu de jour, pas très crédible pour moi !

En conclusion, c’est une histoire originale, sympathique, et je lirai probablement la suite qui concerne Roméo, mais je n’ai pas était totalement conquise…

Ma note 3.5/5

Publié dans livres chroniques

Commenter cet article