Chronique 7 : l’assassin royal 6 : La Reine solitaire de Robin Hobb

Publié le par audrey

Chronique 7 : l’assassin royal 6 : La Reine solitaire de Robin Hobb

Résumé : Dans les montagnes, Fitz, la reine Kettricken, le fou, Astérie la ménestrelle et la mystérieuse Caudron, poursuivis par le clan de Royal, cherchent désespérément Vérité. Est-il encore vivant ? La contrée, habitée par d’étranges présences, est de plus en plus difficile à pénétrer. Et quelles sont ces statues gigantesques qui jalonnent leur route et paraissent vivantes ?

Le groupe est toujours sur les traces de Vérité, et poursuivi par le clan de Royal. Pour sauver les Six Duchés des pirates rouges (et de royal), il faut à tout prix retrouver les Anciens ! Fitz et ses amis feront tout pour y arriver mais les efforts seront ils suffisants ? Le jeune homme parviendra t il enfin à vivre la vie qu’il souhaite ?

Nous y sommes, c’est la fin du 1er cycle de « l’assassin royal » ! Et quelle fin !
Cette saga est souvent présentée comme faisant partie des meilleures en fantasy. Etant débutante dans ce domaine, je ne peux dire si c’est vraiment le cas, cependant, je suis sceptique. Il est vrai que c’est une série très intéressante, mais il y a des tomes que j’ai apprécié plus que d’autres, je ne les ai pas aimés de façon égale.
Dans ce tome, quelques longueurs encore… avant de retrouver Vérité, il ne se passe pas grand chose… et lorsqu’ il est enfin retrouvé, il est totalement changé ! Le roi servant est un personnage que j’aimais bien, mais ici, il est froid, rien (ou presque) ne le touche, quelle tristesse de le retrouver dans un tel état !
Le Fou aussi à changé, lui qui était toujours plein d’entrain… enfin il avait déjà commencé à changer mais là je trouve que c’est plus flagrant. Et on ne sait pas vraiment ce qu’il devient.
Je trouve que l’on passe assez vite sur Kettricken, notamment sur la fin, où elle a l’air de vite accepter les choses (en tout cas on en parle pas beaucoup).
On apprend tout ce qu’il y a à savoir sur les personnages, chacun à eu/aura son lot de malheur ce qui explique les comportements. Les révélations sont nombreuses ! En ce qui concerne Caudron, je pensais qu’il s’agissait en fait d'une ancienne maîtresse d’art mais non. Son secret n'en est pas moins surprenant!
Fitz, tout comme les autres personnages, connaîtra son lot de déception (encore !), et fera beaucoup de sacrifice pour le bien de tous, sans avoir de retour. On voit qu’il mûri ! Ce tome est assez émouvant ! J’aurais aimé voir Fitz obtenir enfin un peu ce qu’il veut pour une fois. Pour moi, Molly et Burrich, (même si ça sentait à plein nez,) on trahit Fitz !
La fin m’a beaucoup surprise, mais me semble un peu bâclée, comme si l’auteur avait cherché à vite finir, tout est « trop facile » et rapide. C’est une vraie fin,
je m’attendais à un petit « suspens » pour enchainer sur le 2nd cycle.

En conclusion, ce tome clôture efficacement ce premier cycle ! Pour moi c’est le meilleur, on y retrouve : révélation, suspens, surprises, action, émotion… même si à première vue ce n’est pas ce que peut laisse penser mon avis, il est très prenant !

Ma note 4/5

retrouvez les chroniques des tomes:

-L’assassin royal tome 1 : l’apprenti assassin- Robin Hobb
-l'assassin royal tome 2: l'assassin du roi de Robin Hobb
-L’assassin royal tome 3 : la nef du crépuscule de Robin Hobb
-L’assassin royal tome 4 : le poison de la vengeance de Robin Hobb
-l’assassin royal 5 : la voie magique de Robin Hobb
-l’assassin royal tome 7 le prophète blanc de Robin Hobb
-Les aventuriers de la mer tome 1: le vaisseau magique de Robin Hobb

Publié dans livres chroniques

Commenter cet article